Compte rendu Seniors vs Pamiers – 16 Juin 2019

ISSOIRE 25 – Pamiers 23 : Quel match !!

Le soleil était au rendez-vous en pays lotois, les nombreux supporters issoiriens, aussi.

Deux très belles équipes allaient s’affronter pour une place en finale et ce sont les mauves et noirs qui tiraient les premiers à la 8e, A. Bourliaud passant sa première pénalité (3-0), avant de réitérer à la 20e (6-0). Issoire semblait en place, mais le botteur adverse réduisait la marque 2 mn plus tard (6-3).

A la 25e , suite à une cuillère du redoutable pilier G. Guyot, interdite à ce niveau, sur un joueur appaméen qui s’en allait marquer, l’arbitre accordait un essai de pénalité à Pamiers (6-10). Puis s’ensuivra une pénalité pour chacune des deux équipes, qui rentreront aux vestiaires avec un tableau d’affichage en faveur des ariègeois, 12 à 13.

A la reprise, Pamiers occupe les vingt deux adverses, mêlée à cinq et essai. La transformation est réussie.

A 12-20, Les blancs ont il fait le break ?

Et bien non ! Car cinq minutes plus tard F. Cabantous, opportuniste et adroit, sur une bévue de son vis-à-vis, marque l’essai qui va immédiatement relancer Issoire. La difficile transformation est réussie par A. Bourliaud (19-20, puis 19-23 et finalement 22-23 avec 2 nouvelles pénalités qui sanctionnèrent l’équipe visiteuse.

Il ne faut pas grand-chose pour que le match bascule d’un côté comme de l’autre, on y croit chez les gens du Puy de Dôme, bien que le temps réglementaire touche à sa fin.

Issoire martèle son adversaire, qui paraît moins fringant, et obtient à la 82e minute une pénalité.

Le public retient son souffle, il fait super chaud d’un coup sur le stade du Calvaire, A. Bourliaud s’apprête, pose son tee, puis son ballon, recule, prend son élan, frappe l’ovale, qui prend la direction des poteaux et passe entre les perches.

Extraordinaire ! C’est la folie dans les tribunes, Pamiers est assommé, Issoire mène 25 à 23.

L’arbitre annonce trois minutes de jeu supplémentaires, Les appaméens se lancent à nouveau dans la bataille et obtiennent une dernière pénalité. Le référé va surement siffler après, Issoire n’aura pas mené longtemps, suspense, tir, direction… le poteau, le poteau !!, mais ce n’est pas terminé, récupération par Pamiers, le botteur tente le drop, mais W. Thooris se jette sur lui et contre le ballon, l’arbitre siffle la fin du match sur un ultime en avant de Pamiers.  ISSOIRE EST EN FINALE.

Match bigrement serré, face à une « grosse » équipe de Pamiers, très dense devant. Conteste difficile, car peu d’écart entre les deux protagonistes.

LES MAUVES ET NOIRS, une fois de plus ont montré leur courage et leur abnégation et ne se sont jamais laissé décoller au score. Ce fut un grand match, propre, un match digne de demi-finales. La solidarité entre nos joueurs, valeur sûre du club, a pesé sur le match.

Nous ne pouvons vous citer tous, vous êtes un « ensemble », avants, demis et trois quarts, staff, dirigeants. VOUS AVEZ ECRIT UNE HISTOIRE, vous ne l’oublierez jamais.

Machiavel disait : « LA OU LA VOLONTÉ EST GRANDE, LES DIFFICULTÉS DIMINUENT ».

Ensemble dimanche prochain pour l’exceptionnelle finale contre Rumilly à Villefranche sur Saône.

Supporters, réservez vite vos places.

Allez les gars, allez les Mauves et Noirs.

Laisser un commentaire