Challenge Auvergne 2015

Challenge Auvergne 2015 :

Le rideau vient de tomber sur l’édition n° 11 du challenge Auvergne, manifestation aujourd’hui connue et reconnue comme l’événement sportif majeur de l’été Issoirien, Puydômois et Auvergnat.

Il est encore bien trop tôt pour tirer des conclusions sur le plan financier. Force est de constater que la météo capricieuse ne nous a pas mis dans une situation très favorable pour la vente des billets « gradins » par exemple. Enfin, la pluie d’après matchs n’a pas encouragé la fréquentation des buffets/buvettes en fin de soirée. C’est ainsi !

Le spectacle était tout de même au rendez-vous et les deux matchs de qualité ont semble-t-il été appréciés des quelque 4000 spectateurs présents, dont certains ont vite oublié les « à priori » que l’on pouvait percevoir çà et là dans les travées du stade quant à la différence de niveaux supposée entre Colomiers et son rival nivernais ! Une certitude cependant : aucune différence de niveaux entre les deux équipes qui ont fait preuve d’un état d’esprit remarquable au cours de leur séjour à Issoire. Qu’elles en soient ici remerciées.

J’associe bien évidemment à ses remerciements les Écossais de Glasgow, dont la discipline et le savoir-vivre ont été appréciés de l’hôtelier mais aussi des bénévoles du club. Ils ont passé une semaine à Issoire et ont rendu, sur tapis vert, une prestation plus qu’honorable face à nos partenaires locaux de la première heure, l’ASM-Clermont Auvergne.

Il est important de préciser que le challenge Auvergne 2015 peut s’enorgueillir d’être à l’origine de nombreux échanges entre les membres de l’encadrement de Glasgow et de l’ASMCA mais aussi du stade Aurillacois Cantal Auvergne. En effet, les Écossais ont passé presque une journée à Clermont-Fd où un entraînement en commun était organisé en même temps qu’une visite du nouveau centre d’entraînement. Cette structure était également visitée par Bernard Goutta à l’invitation de son ancien camarade de l’U.S.A.Perpignan, Franck Azéma. Enfin, Jérémy Davidson, entraîneur principal du Stade Aurillacois est venu à Issoire pour échanger avec Gregor Townsend.

Dans un pamphlet paru sur le site en avant-première du challenge, j’avais, avec l’accord du Président, lancé un appel à destination des bénévoles pour leur faire comprendre, s’il en était encore besoin, combien leur participation était précieuse et indispensable à l’organisation et au déroulement du challenge.

Encore une fois, cette année, et peut-être encore plus que les autres années, VOUS avez répondu positivement en masse. Votre présence a été très remarquée pour l’ensemble des tâches (et elles sont nombreuses, je ne vous l’apprends pas…), tribunes, installations diverses, cuisine, accompagnement des équipes, rangement, nettoyage, comptabilité, etc…

Au moment où, dans notre société, l’individualisme semble prendre le dessus sur la solidarité, soyons fiers d’être à contre courant et de former une véritable « force humaine » capable de monter en charge progressivement chaque été depuis 11 ans, pour que perdure, malgré les difficultés économiques, matérielles, structurelles et institutionnelles, ce challenge de rugby aujourd’hui gravé dans le marbre.

Merci à nos pionniers pour ce qu’ils ont créé. Merci à vous pour ce que vous faites perdurer.

Merci à nos sponsors pour ce que vous nous apportez.

Rendez-vous en 2016 pour la douzième édition

Franck Maury

Laisser un commentaire